Psychologue et professeur de à l’Université de Stanford, Carol Dweck est à l’origine de la notion d’état d’esprit en expansion (growth mindset) qu’elle oppose à l’état d’esprit figé (fixed mindset).

Dans son livre, Osez réussir !: Changez d’état d’esprit, elle explique que les gens avec un état d’esprit en expansion ont plus de succès et sont plus heureux.

Selon elle, les parents peuvent influer sur l’état d’esprit de leur enfant.

Ces travaux sont sujets à polémique notamment car ses recherches n’ont pas pu être reproduites par d’autres chercheurs. 

Et personnellement, je ne suis pas fan de ses prises de position sur la manière d’évaluer les enfants. Oui, elle privilégie le processus d’apprentissage (« pas encore acquis » plutôt que « non acquis ») mais cela reste des évaluations. 

Leur montrer le pouvoir des erreurs

Cela dit, si je vous en parle aujourd’hui c’est que certains points peuvent nous aider à encourager nos enfants et à leur donner confiance en eux.

Selon elle, il est en effet souhaitable pour les parents de valoriser le processus plus que le résultat, de parler à ses enfants du fonctionnement du cerveau, et de voir les erreurs comme des opportunités d’apprentissage (l’une de mes devises « on apprend en se trompant 😁).

Valoriser davantage le processus que le résultat

Si l’on ne s’intéresse qu’au résultat: « bravo d’avoir réussi, tu es tellement intelligent », que va ressentir notre enfant la prochaine fois qu’il échoue? Cela voudra-t-il dire qu’il n’est pas si intelligent qu’on le croyait? Comme les récompenses, les compliments qui se focalisent sur la réussite peuvent finalement entraver la réussite de nos enfants. Cela peut leur faire craindre de prendre des risques et de se lancer des challenges.

Ne pas hésiter à les complimenter avec enthousiasme

Pour moi, cela n’empêche pas aussi de leur dire à quel point on le trouve intelligent, drôle, beau et brillant (on est sa maman ou son papa quand même!). Je ne suis, en effet, pas du tout favorable à l’idée de ne jamais faire ce genre de compliments. Comme lorsque l’on nous dit de ne surtout pas dire à notre enfant que son dessin est beau mais plutôt de décrire ce que l’on voit. L’un n’empêche pas l’autre et c’est important pour la confiance de l’enfant aussi de sentir que son parent est l’un de ses plus grands fans.

Mais oui, c’est tellement important de montrer à nos enfants que cela n’est pas grave d’échouer. Bien au contraire. C’est l’un des meilleurs moyens pour apprendre. C’est comme cela qu’on progresse. Oui, le cheminement est ce qui devrait apporter le plus de satisfaction, peu importe le résultat. Et encore oui, ce qui compte c’est de faire les choses pour soi sans être dépendant de l’avis des autres.

Quand au goût de l’effort, pas la peine de l’apprendre aux enfants. Ils l’ont en eux depuis leur naissance. Le tout étant de ne pas leur faire perdre en les décourageant.

(Visited 45 times, 1 visits today)

Laissez-moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *